Maison

Comment les dispositifs de protection des surintensités agissent-ils dans le circuit ?

À la base, tout circuit électrique doit avoir une protection contre les surintensités. Cette protection a pour objectif d’éviter toutes les sortes d’échauffements anormaux des conducteurs susceptibles de causer des dommages. Mais comment agissent ces dispositifs de protection contre les surintensités dans le circuit ? Découvrez dans cet article, tous les détails sur le fonctionnement des dispositifs de protection contre les surintensités.

La bonne coordination entre le dispositif de protection et la section des conducteurs du circuit

Selon l’exigence B.4.3 e contenue dans la loi directive XP C16-600 en cours de validité depuis septembre 2011, le courant affecté d’un dispositif de protection contre les surintensités doit être relié à la plus petite section des conducteurs du circuit. La plus petite section des conducteurs représente en effet la phase ou la neutre.

Lire également : Comment aménager une petite chambre adulte ?

En se référant au tableau B.4 de cette loi, la puissance d’une section d’un conducteur de circuit est proportionnelle à l’intensité du courant qui peut la traverser sans qu’elle ne s’échauffe anormalement. Ainsi, pour un dispositif de protection, le calibre maximal autorisé doit être suffisamment faible.

Sur quel conducteur doit-on brancher un dispositif de protection contre les surintensités ?

Selon l’exigence B.4.3 a2), tout dispositif de protection doit être placé sur le conducteur de phase. Par ailleurs, pour le reconnaître, il faut vérifier, au niveau du susceptible conducteur de phase, la présence d’une tension vis-à-vis de la terre.

A lire en complément : Comment entretenir la climatisation ?

Cependant, cette vérification ne doit pas être visuelle. Cela parce que la couleur du conducteur n’est pas suffisante pour conclure que l’on se trouve face à un conducteur de phase ou un conducteur de neutre.

Dans un tableau électrique de vérification des conducteurs de phase et de neutre, Promotelec propose la solution suivante :

  • En mesurant la tension de chacune des barrettes contenues dans le tableau électrique, celle qui présenterait la plus grande tension représente la barrette de phase et l’autre la neutre alors ;
  • Compte tenu de la mesure précédente, l’ensemble des conducteurs reliés à la barrette de phase sont a priori les conducteurs de phase et les autres reliés à la barrette de neutre les conducteurs de neutre;
  • Il faut quand même préciser qu’en situation normale de fonctionnement, la phase neutre a un potentiel zéro face à la terre.

Le dispositif de protection de calibre réglable : dans quelles situations est-il accepté ?

Le dispositif de protection face aux surintensités de calibre réglable est contre-indiqué pour tout circuit terminal. En revanche, il est accepté pour un circuit de distribution. En effet, le circuit terminal est tout circuit électrique conçu pour alimenter automatiquement des appareils d’utilisation. Le circuit de distribution est, au contraire, tout circuit électrique qui alimente un ou divers tableaux de distribution.

Voilà ! Vous savez dorénavant comment agissent les dispositifs de protection contre les surintensités dans un circuit. Pour bien fonctionner, ces systèmes de protection doivent être coordonnés. Ils doivent d’abord avoir une bonne coordination avec la section des conducteurs du circuit. Ensuite, ces systèmes doivent être installés sur le conducteur de phase suivant des règles précises.

Articles similaires